apostrophe-info

Yoga : qu’est-ce que c’est ?

Mouvement dans la vie, vie dans le mouvement, on aborde le thème de la similitude du concept de santé qui existe entre l’ostéopathie, le yoga et le sport. Ce qu’elles ont en commun, c’est que le mouvement est la vie et que la vie, avec un grand V, s’exprime par le mouvement.
Dans cette deuxième partie, on présente la philosophie du yoga et son importance pour le maintien et la promotion de la santé chez chaque personne. Ce n’est qu’un petit indice car il est impossible d’enfermer dans un seul écrit l’histoire millénaire du yoga et tout ce qui a été écrit depuis les Vedas, les documents les plus anciens datant de 1600-1200 avant Jésus-Christ

Yoga : signification

Yoga signifie union, corps-esprit-esprit et micro-macrocosme. Ce n’est pas une religion, à tel point que finalement, même dans la culture occidentale et dans le monde catholique en particulier, on ne s’y oppose plus parce qu’on y voit un danger. De nombreuses communautés catholiques ont inclus la méditation et le yoga dans leur cheminement spirituel, s’intégrant parfaitement l’un à l’autre. Le yoga n’est pas une forme de gymnastique ou d’étirement, comme il est de plus en plus considéré dans notre culture moderne. Certes, un espace important est consacré aux positions (asanas) qui servent à encourager la circulation de l’énergie vitale, le Prana, mais cela implique bien plus que de simples mouvements. Il est nécessaire d’être dans le moment présent, dans l’ici et maintenant, en écoutant constamment cette intelligence profonde présente dans notre corps, en accord avec notre respiration : des caractéristiques que l’on ne retrouve dans aucune discipline de gymnastique ou d’étirement. L’un des ouvrages les plus importants auxquels se réfère le yoga est le Yoga Sutras de Patanjali, 196 aphorismes à travers lesquels est décrite la discipline du yoga et les huit étapes qui enseignent et guident la connaissance de soi, aidant le chemin vers la réalisation du Soi. Le chemin octuple de Patanjali comprend : Yama, Nyama, Asana, Pranayama, Prathyahara, Dharana, Dhyana, Samadhi.
En plus des asanas, la pratique du yoga comprend le pranayama, c’est-à-dire le contrôle du prana par la respiration ; les mudras, positions des mains pour activer et équilibrer les Nadi, canaux énergétiques ; les bandhas, contractions pour interrompre le flux d’énergie ; les mantras, sons sacrés, manifestation de l’énergie vibratoire primordiale.
Le yoga est le contrôle des ondes de pensée de l’esprit, c’est le calme des mouvements de l’esprit. L’homme réside alors dans sa véritable nature. À d’autres moments, lorsqu’il n’est pas en état de yog, l’homme s’identifie aux ondes de pensée et ne se connaît pas lui-même (Patanjali).

Relation entre le yoga et la santé

La santé, pour l’ostéopathie comme pour le yoga, s’exprime par le mouvement compris comme un flux libre : pour l’ostéopathie, le flux libre du Souffle vital, pour le yoga, le Prana, dans chaque cellule, pour maintenir la vie en vie.
L’aspect qu’on considère comme fondamental dans la pratique du yoga est que le mouvement est toujours un mouvement conscient, en spirale. Dans les asanas, comme dans tous les aspects de notre vie, la dynamique des contraires est expérimentée et respectée : un mouvement en flexion est suivi d’un mouvement en extension, une torsion à droite est suivie d’une torsion à gauche… Tout le corps dans sa structure conjonctive, fasciale est mis en mouvement permettant à la physiologie du corps de participer à un mouvement global. De cette façon, la structure de tenségrité du système corporel peut exprimer son équilibre tout en maintenant les forces de traction/compression équilibrées. Et il va sans dire que lorsque vous êtes dans un état d’équilibre physique, émotionnel et mental, vous êtes en bonne santé.

Quitter la version mobile