apostrophe-info

Comment soigner la neurodermite ?

La neurodermite d’origine cutanée se produit de façon intermittente. Il peut en résulter des démangeaisons atroces, une peau squameuse et extrêmement sèche. Outre le traitement médical, qui s’effectue avec différentes formes de thérapie selon le cas de la neurodermite, il est important de rééquilibrer la peau. Des soins cohérents et doux peuvent améliorer l’état de la peau et atténuer les démangeaisons.

Le stress psychologique dû à la neurodermite

Toute personne souffrant de névrodermite n’est pas seulement affectée par de fortes démangeaisons, mais est aussi généralement accablée par un stress psychologique. En effet, la neurodermite se manifeste souvent dans les parties visibles du corps.

Le visage, le cou et la nuque sont souvent touchés. Ainsi, la maladie est visible par tout le monde, ce qui cause souvent une douleur supplémentaire aux personnes touchées. De nombreuses personnes touchées ont la peau craquelée derrière le lobe de l’oreille. La neurodermite affecte également les espaces entre les doigts et les orteils, ainsi que les creux des genoux et des coudes.

Les soins de la peau soutiennent le traitement médical

Les personnes souffrant de névrodermite entrent souvent dans un cercle vicieux, la peau démange tellement que la personne affectée a tendance à se gratter, ce qui à son tour tend la peau et peut même entraîner une nouvelle inflammation.

La neurodermite étant incurable en l’état actuel de la recherche, il est d’autant plus important de prendre soin de la peau en plus du traitement médical prescrit et donc de favoriser éventuellement l’évolution de la maladie.

Un nouvel équilibre pour la peau

Normalement, la peau a pour tâche de vous protéger contre la pénétration sans entrave de corps étrangers tels que les virus, les champignons et les substances chimiques. La peau régule également la température et empêche la perte d’humidité interne.

Dans le cas de la neurodermite, cependant, la barrière naturelle de la peau est extrêmement endommagée. La peau présente alors une carence de certains lipides cutanés importants et ne peut stocker qu’une faible quantité d’humidité. Chez les patients atteints de neurodermite, une perte d’eau transépidermique élevée, TEWL, est une conséquence courante. C’est pourquoi la peau doit être particulièrement bien protégée contre les substances extérieures et éventuellement nuisibles.

Produits de soins adaptés à la névrodermite

Les soins ne sont pas seulement des soins. Les produits de soin et les cosmétiques doivent être bien choisis. Il est particulièrement important d’utiliser des produits qui n’irritent pas la peau. Les produits cosmétiques destinés au traitement de la neurodermite doivent donc être exempts de conservateurs, de colorants, de silicones, d’huiles minérales et de parfums.

De nombreuses crèmes conventionnelles contiennent des émulsifiants pour les rendre plus contraignantes. Cependant, ils peuvent s’accumuler dans la peau et éliminer les propres lipides après le lavage de la peau. C’est un problème pour les patients atteints de névrodermite car la conséquence peut être un assèchement supplémentaire de la peau.

Les produits de soins de la peau, en particulier pour les peaux sensibles, contiennent souvent des composants membranaires liés à la peau comme ingrédients au lieu d’émulsifiants. Les lipides et les céramides peuvent pénétrer en profondeur dans les couches de la peau grâce à cette structure semblable à celle de la peau et fournir à la peau de l’humidité.

Contact doux avec la peau

En cas de névrodermite, il n’est pas nécessaire de renoncer aux cosmétiques, tant qu’ils ne sont pas utilisés en excès. Mais également dans le cas des cosmétiques décoratifs, seuls les produits qui sont fabriqués sans parfum ni conservateur doivent être utilisés. De nombreux fabricants de cosmétiques proposent des produits spéciaux qui répondent aux exigences d’une peau endommagée et sensible.

Cependant, il ne faut pas seulement éviter les savons agressifs, mais cela vaut aussi pour le détergent. Comme les vêtements lavés entrent en contact direct avec la peau sur de nombreuses parties du corps, le détergent doit également convenir aux peaux sensibles et être sans parfum.

Le choix des vêtements et des tissus joue donc également un rôle. Il est important que les vêtements soient compatibles avec la peau, sinon les démangeaisons peuvent même s’aggraver. De plus, la luminothérapie peut avoir un effet positif sur la peau.

Quitter la version mobile